Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

Gestion de l’eau

Ressource limitée et néanmoins indispensable à la vie, la quantité et la qualité de l’eau sont déterminantes pour les activités agricoles et étroitement liées à l’alimentation des hommes et à l’équilibre des biotopes des rivières.

 

En France, environ 1,5 millions d’hectares sont irrigués chaque année dont la moitié pour le maïs (grain, fourrage et semences). Selon les régions françaises et leurs différentes conditions de sol et de climat, les besoins moyens en eau au cours d’une campagne d’irrigation du maïs varient entre 1500 et 3000 m3 par hectare soit un apport en eau de 250 à 300 m3 par hectare tous les 5 ou 10 jours.  

 

Depuis la loi sur l’eau de 1992, l’eau fait partie du patrimoine commun de la nation française. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont d’intérêt général.

 

Comment mieux gérer la ressource en eau sur exploitation ?

 

 

 

Les principaux axes en matière de gestion de l’eau

 

  • Augmenter les ressources disponibles, notamment dans le sol
  • Limiter les besoins au champ par des pratiques culturales adaptées
  • Optimiser l’efficience des apports d’eau par le pilotage de l’irrigation
  • Préserver la qualité de l’eau dans le milieu naturel

 

 

Des exemples d’actions écologiquement intensives en faveur de la gestion de l’eau

 

Augmenter les capacités de stockage du sol

Le sol est la première réserve d’eau d’une exploitation. Entretenir la teneur en matière organique des sols est la première mesure permettant d’augmenter les ressources en eau d’une exploitation. D’autres actions complémentaires y contribuent : chaulage, mise en place de couverts végétaux entre deux cultures, limitation du passage d’engins lourds…

 

 

Diminuer les besoins en eau

Choisir des espèces résistantes au stress hydrique (sélection variétale). Différents essais pluriannuels menés par le Service Agronomie de Terrena ont révélé que certaines variétés de maïs, dites « rustiques », ont la capacité de maintenir de bons rendements en situation de manque d’eau (bon remplissage des grains, évitement des avortements de fécondation). Avec ce maïs, l’agriculteur obtient jusqu’à + 9 % de rendement sans consommer plus d’eau.

 

 

TERRENA - NILEASuivre en temps réel l’humidité du sol

Compatibles avec tous les systèmes d’irrigation, les sondes capacitives envoient un courant électrique dans le sol et évaluent ainsi son taux d’humidité. Consultables à distance, sur internet, ces sondes indiquent en temps réel la teneur en eau du sol, à différentes profondeurs. L’agriculteur peut alors stopper l’irrigation ou la déclencher.

 

 

 

 

Focus sur un  exemple concret d’innovation

Mieux gérer la ressource en eau sur son exploitation

La solution aquaTempo permet d’améliorer l’efficience des apports en eau et de satisfaire en permanence les besoins hydriques de la plante sans risque de gaspillage. Grâce à ce pilotage au plus juste de l’irrigation, le producteur bénéficie d’une économie d’eau jusqu’à -20% et d’un rendement supérieur à 15%.

 

aquatempoGrâce à un système de tuyaux d’irrigation perforés tous les 50 cm, aquaTempo permet de limiter le gaspillage d’eau et de l’apporter au plus près de la plante.

 

Par ce concept innovant, la société Ného entend proposer aux agriculteurs une offre complète et globale associant des compétences techniques, du matériel, des conseils et les services associés.

 

 

 

Ného, propose un accompagnement aux agriculteurs via un processus structuré en 5 étapes :

– quantification des ressources nécessaires en eau ;
– location de matériel : dérouleuse et identification des besoins : stations de pompage, systèmes de filtration, gaines… ;
– surveillance et contrôles de l’installation ;
– conseils d’optimisation sur les apports hydriques et les apports de fertirrigation ;
– maintenance du matériel et redémarrage de la prochaine saison.