Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

Alliances

La responsabilité économique de Terrena vis-à-vis de ses adhérents passe par une prise d’initiatives constante pour promouvoir la coopérative, créer de nouvelles alliances, moderniser les filières et optimiser la compétitivité de l’ensemble des activités.

 

Laïta

 


Laïta, entreprise coopérative laitière de l’Ouest français, est née du regroupement, en 2009, des activités laitières d’Even, de Terrena et de Triskalia.

 

 

 

L’entreprise coopérative Laïta, une des 10 premières coopératives laitières en Europe, créée il y a 5 ans du regroupement des activités laitières des coopératives Even, Terrena et Triskalia, poursuit une ambition : valoriser durablement le lait des adhérents pour contribuer au développement et à la vitalité de son territoire.

 

En créant Laïta en 2009, Even, Triskalia et Terrena ont eu la volonté d’unifier leurs activités laitières au sein d’une organisation beaucoup plus structurée et plus offensive sur le marché des produits laitiers. Le capital social est réparti ainsi :

 

  • Even : 50,57 %
  • Terrena : 31,01 %
  • Triskalia : 18,42 %

 

Le siège, les six sites industriels de Laïta ainsi que les deux sites associés, sont tous situés dans le Grand Ouest. Les valeurs cultivées par Laïta sont celles que ses fondateurs revendiquent et partagent depuis de très nombreuses années. Intimement liées au caractère coopératif des trois partenaires, elles traduisent la dimension humaine et l’ancrage régional fort de la société au service d’un développement durable du Grand Ouest.

 

Pour continuer à valoriser et développer les formidables atouts laitiers de l’Ouest, les solutions passent par une qualité de produits toujours mieux adaptée aux clients et par un développement en Europe et sur les pays tiers. Laïta dispose de 5 filiales en Angleterre, Allemagne, Italie, Belgique, Espagne et réalise 15 % de son chiffre d’affaires en pays hors UE.

 

 

 

ALPM

 

ALPM est né en 2012 du rapprochement de la société familiale Loeul et Piriot, qui possède 60 % de cette alliance et de la coopérative Terrena qui en détient 32 %, via l’apport de sa société Multilap. Les 8 % restants appartiennent au fonds financier Unigrains.

 

 

La consommation de viande de lapin reste ancrée dans les habitudes de consommation en France, tout comme en Italie et en Espagne, et des perspectives existent en Europe du Nord et de l’Est. En effet, la viande de lapin possède des atouts indéniables notamment du fait de ses qualités nutritionnelles.

 

Pour offrir des perspectives à cette viande de qualité, il est nécessaire :

 

  • d’innover dans de nouveaux produits répondant aux attentes du consommateur,
  • d’assurer une traçabilité tout au long de la filière.

 

C’est dans cet esprit que deux acteurs majeurs de ce métier, Lœul & Piriot et Terrena se sont alliés avec l’appui d’Unigrains pour créer une société commune ALPM (Alliance Loeul & Piriot Multilap). Elle a pour objectifs de mobiliser les moyens nécessaires, notamment en recherche et développement, en intégrant les grands enjeux que sont l’évolution des modes d’élevage ou le bien-être animal.

 

La nouvelle société est détenue à : 

 

  • 60 % par les familles Lœul et Piriot,
  • 30 % par Terrena,
  • 10 % par Unigrains.

 

 

 

Chiffres clés

1,4 milliard de litres de lait collectés par an

370 000 lapins hebdomadaires