Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

Terrena confirme sa résilience et franchit en 2017 une étape décisive de sa stratégie

Au cours d’une conférence de presse, H. Garaud et M. Vandoni ont commenté les faits marquants de 2016, ainsi que les orientations de Terrena pour l’année en cours.

 

 

 

Selon Hubert Garaud, Président de Terrena : « 2016 a été une année difficile pour le monde agricole. La forte volatilité des matières premières ainsi que les perturbations des marchés liées aux contextes économique et climatique ont pesé sur le résultat de nos adhérents et de la coopérative. Cette année nous démontre à nouveau que la transformation engagée depuis des années au sein de notre groupe est fondamentale. Dans un marché de plus en plus compétitif et bousculé, le projet La Nouvelle Agriculture® offre un socle solide de développement et de réelles perspectives économiques pour la coopérative et pour tous nos adhérents. »

 

 

Maxime Vandoni, Directeur général du Groupe Terrena : « L’EBITDA 2016 du pôle historique de Terrena, véritable indicateur de la santé financière, est supérieur à celui de 2015 malgré la crise des céréales et son effet « domino » sur certaines de nos activités. Nos résultats sont néanmoins impactés par la guerre des prix que nous avons subie au Moyen-Orient, principal marché de Doux qui a rejoint Terrena en avril 2016. Dans ce contexte, Terrena a poursuivi son développement avec la création de Galliance (volaille), d’Agréom (machinisme), et d’Inveja (ingrédients du végétal). Le groupe a aussi sécurisé et conforté sa stratégie sur le long terme en faisant évoluer son mode de financement. Notre environnement est en perpétuelle évolution. Il génère des mutations de plus en plus rapides qui nous obligent à adapter notre modèle. Il nous faut anticiper en permanence et être de plus en plus performant pour être résilient et offrir de nouvelles perspectives à Terrena et à ses adhérents. »

 

 

Eléments clés de l’exercice 2016

 

Un chiffre d’affaires porté par la croissance du périmètre : +3%

 

Le chiffre d’affaires combiné du groupe Terrena s’est établi à 5,2 Md€ en 2016, en croissance de +3% par rapport à l’exercice précédent. Cette progression s’explique pour +8,2% (413 M€) par l’évolution du périmètre, dont notamment l’intégration de Doux/Soprat, et inversement pour -5,2% (260 M€) par un ensemble de facteurs défavorables : prix de marché historiquement et durablement bas en particulier pour les céréales, le lait et la plupart des productions animales, mauvaises conditions climatiques…

 

Par pôle, le chiffre d’affaires se répartit comme suit : pôle Amont 40%, Galliance (pôle Volaille) 23%, pôle Produits carnés 19%, pôle Végétal spécialisé 4%. Le pôle Distribution grand public et les alliances avec Laïta et ALPM représentent respectivement 2% et 12% du chiffre d’affaires du Groupe.

 

Enfin, Terrena a réalisé 12% de son chiffre d’affaires à l’international, soit 640 M€ dont 39% pour Galliance, 28% pour le pôle Produits carnés, 19% pour le pôle Amont, 7% pour le pôle Végétal spécialisé et 7% au travers de nos alliances.

 

Progression de l’EBITDA sur le pôle historique 

 

L’EBITDA (résultat d’exploitation corrigé des éléments non cash) s’est inscrit en retrait de      -7,8% à 101 M€ contre 110 M€ en 2015 du fait des conséquences des conditions climatiques pour les pôles Amont et Végétal spécialisé et des conditions de marché pour Doux Export.

 

Toutefois, les activités historiques, dans leur ensemble, ont mieux résisté avec un EBITDA de 114 M€ en progression de +4 M€ par rapport à 2015. Ces résultats confirment la robustesse et la pertinence du modèle d’activité diversifié de Terrena.

 

Retour aux adhérents et mesures d’accompagnement conjoncturel : 19 M€

 

Dans un environnement agricole perturbé, la coopérative Terrena a apporté tout au long de l’année un soutien actif à ses adhérents dans leurs activités économiques et leurs projets, ce qui s’est traduit par :

 

 

Poursuite des investissements : 112 M€

 

Terrena poursuit année après année une politique d’investissements résolument tournée vers l’amélioration de sa performance opérationnelle. Sur l’année 2016, ceux-ci ont représenté un total de 112 millions d’euros. Ils ont notamment porté sur la poursuite du plan d’investissements industriels chez Elivia (produits carnés), le déploiement du plan de modernisation des outils de stockage et de collecte en céréales, les outils industriels dédiés au nouveau pôle Volaille ou encore, le plan informatique.

 

Une politique de financement solide

 

Afin de sécuriser et conforter sa stratégie de développement, Terrena a adapté au cours de l’exercice ses ressources financières à sa stratégie, en modifiant son mode de financement par la signature d’un crédit syndiqué bancaire de 630 millions d’euros complété d’une émission obligataire non listée de 50 millions d’euros.

 

Création du Pôle volaille Galliance (activités de Doux et Gastronome)

 

L’exercice a été marqué par la création de Galliance, qui regroupe les activités de Doux et de Gastronome. Galliance est un véritable acteur de référence du marché français de la volaille, aujourd’hui positionné comme numéro 1 en produits élaborés et en volailles Bio, numéro 2 en volailles fraîches et en dinde et troisième exportateur mondial.

 

Galliance entend construire par l’innovation et la qualité, une filière volaille créatrice de valeur, capable de défendre les positions des producteurs français de volailles sur le marché européen et mondial. 

 

Perspectives 2017

 

Le Groupe Terrena s’est fixé 6 orientations stratégiques à l’horizon 2020 :

 

 

Dans ce cadre, Terrena a franchi au début de l’année 2017 deux étapes décisives qui vont lui permettre de capter davantage de valeur : d’une part, le lancement ou le redéploiement de ses propres marques qui représente un virage stratégique majeur, et d’autre part, la signature d’un partenariat avec GS1 France en vue du développement d’une plateforme collaborative inédite de traçabilité.

 

1. Lancement ou redéploiement de marques propres à Terrena

 

En 2017, huit ans après le lancement du projet stratégique que représente La Nouvelle Agriculture, le Groupe Terrena lance la marque éponyme sur plusieurs circuits pour venir à la rencontre du consommateur partout où il se trouve. La marque « La Nouvelle Agriculture® », la marque des agriculteurs, arrive ainsi en grande distribution en avril. Elle sera également présente en restauration hors domicile via un premier partenariat signé avec Compass, et enfin, sera portée par de grandes marques de l’agroalimentaire telles que Fleury-Michon avec lequel un partenariat vient d’être conclu sur la filière « J’Aime ».

 

Sur le segment de la viande bovine Bio, Terrena a par ailleurs lancé en février la marque « Sourires de Campagne® » en partenariat avec Unebio.

 

Enfin, le Groupe réinvente Père Dodu en l’étendant à la volaille fraîche et aux élaborés cuits et assurera au printemps 2017 une relance puissante de la marque en capitalisant sur sa notoriété et son image. 


 

2. Développement d’une plateforme de traçabilité

 

Seconde étape décisive, Terrena a signé début mars 2017 un partenariat avec GS1 France pour le développement d’une plateforme collaborative inédite qui permettra une traçabilité complète sur l’ensemble de la filière agroalimentaire, de l’agriculteur jusqu’au consommateur, grâce à un langage partagé. Cette plateforme ouverte à tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement permettra à Terrena de valoriser au mieux tout ce qui fait sa différence en termes de pratiques agricoles et industrielles : bien-être animal, diminution des intrants non renouvelables, réduction de CO2, économie territoriale…

 

En répondant aux attentes fortes des consommateurs et par conséquent, à celles des acteurs de la distribution, cette initiative donne à Terrena un véritable temps d’avance et des perspectives porteuses pour ses adhérents.