Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

L’association AEI organise ses 5e entretiens

La cinquième édition des entretiens de l’association AEI était consacrée aux transitions : énergétique industrielle, écologique, numérique, etc.

 

« L’agriculture va être impactée par les multiples transitions », a souligné Michel Griffon en introduction des cinquièmes entretiens de l’AEI. Moins de pétrole, plus de sécheresses, des températures qui grimpent, un flux numérique d’informations exponentiel et un déferlement d’applications (logiciels, robotique, etc.) telles sont les directions que semblent prendre ce siècle. Une première partie des entretiens s’est attaché à décrire quelques-unes des transitions en cours.

 

Hervé Pillaud, éleveur et président de Vendée Réseaux Sociaux estime que « l’on passe d’une agriculture utilisatrice d’intrants à une agriculture utilisatrice de connaissances. Et le numérique est le moyen de les agréger. » Pour lui,  le progrès ce n’est pas de la technologie mais ce qu’on en fait. Ainsi par exemple l’utilisation de capteurs sur les animaux d’élevage pour une détection précoce des troubles et problèmes de comportement sur de grands troupeaux.

 

Divers témoignages concrets ont émaillé les ateliers. Comme le système “Green Tillage” développé dans le Gers  afin d’améliorer la durabilité de la culture du maïs à éclater. Ou l’expérience du Gaec du Tremelin (Camors, 56) dont le système fourrager de qualité à base notamment de luzerne vise à une réduction  réduction drastique du soja distribué aux laitières. Philippe Guillet, animateur Pôle Régional Forêt Bois Bocage et Paysage de la Chambre d’agriculture de la Sarthe, a décrit les « systèmes agroforestiers » comme une des solutions pour répondre aux enjeux économie d’eau de fertilité des sols de gestion des aléas climatiques. « Il faut qu’ils soient bien adaptés à chaque situation. Il n’y a pas de modèle mais l’idée est de construire quelque chose en adéquation avec le milieu et qui corresponde au projet de l’agriculteur. »

 

Retour en images sur l’édition 2015

 

 

 

Terrena partenaire de l’association internationale pour une Agriculture Ecologiquement Intensive

LOGO-AEI

Terrena a choisi d’être sponsor financier de cette association, créée le 1er juillet 2009 et présidée par Michel Griffon, conseiller scientifique auprès du Directeur général de l’ANR (Agence nationale de recherche). C’est un lieu d’informations, de débats et d’échanges, établi sur la confiance, qui se tient en dehors des étiquettes professionnelles, politiques ou syndicales.

 

Agriculteurs, agronomes, chercheurs, acteurs économiques, enseignants et étudiants, écologistes, consommateurs, élus… L’association est ouverte à tous ceux qui veulent explorer et construire une Nouvelle Agriculture, créer de nouveaux liens entre les mondes agricole et agroalimentaire et la société, à tous ceux qui ont la même volonté de dépasser les clivages par l’innovation et la science.

 

Chaque année, plusieurs centaines d’acteurs de l’AEI d’horizons très divers viennent échanger lors des Entretiens de l’AEI des expériences, inventer ensemble l’agriculture de demain, et créer de nouveaux réseaux qui dépassent les clivages du passé.
En savoir plus