MENUMENU
Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

Projet ReMIX : 70 chercheurs venus de toute l’Europe à Terrena

Terrena accueille les 15, 16 et 17 mai prochains à son siège d’Ancenis (44), une délégation internationale de 70 chercheurs venus de 13 pays dans le cadre du séminaire annuel du projet Européen ReMIX. Ce programme de recherche collaboratif associe 23 partenaires dont Terrena, autour d’un vrai projet d’avenir : généraliser la pratique des associations de cultures pour améliorer les rendements tout en favorisant naturellement la valorisation des ressources naturelles du sol, le contrôle des ravageurs, des maladies et des mauvaises herbes.

 

Qu’est-ce que les associations de cultures ?

 

 

Les associations de cultures sont une pratique qui consiste à semer en mélange plusieurs espèces végétales sur une même parcelle en même temps : des lentilles avec du blé ; du tournesol avec de l’orge ; du lupin avec du triticale ; du colza avec des plantes compagnes…

 

 

Ces cultures associées produisent entre elles des interactions favorables qui permettent les bénéfices suivants :

 

 

 

 

Cette technique permet ainsi une réduction significative d’intrants non renouvelables : une association de cultures avec des légumineuses et du colza permet par exemple d’économiser 20 unités d’azote par hectare et 27% d’herbicides par rapport à un colza seul.

 

 

A l’heure où la France s’apprête à légiférer sur plusieurs dossiers liés à l’utilisation des produits phytosanitaires, cette pratique fait partie de la palette des solutions alternatives qui contribuent à faciliter la transition vers des systèmes agricoles résilients et durables.

 

 

Projet ReMIX, un programme de recherche collaboratif entre 23 partenaires issus de 13 pays

 

 

Deux freins principaux entravent encore aujourd’hui la généralisation de cette pratique en Europe :

 

  1. une méconnaissance des agriculteurs et des techniciens agricoles des variétés spécifiques et des techniques adaptées à l’association de cultures ;
  2. le manque d’adaptabilité de ces pratiques à tous les contextes pédoclimatiques locaux ;

 

 

Le projet ReMIX, financé par l’Union Européenne à hauteur de 5 millions d’euros dans le cadre du programme Horizon 2020, cherche à surmonter ces obstacles grâce à un programme de recherche collaboratif établit sur 4 ans qui produira de nouvelles connaissances scientifiques mais aussi opérationnelles, aussi bien pour les systèmes agricoles conventionnels que biologiques.

 

 

ReMIX aborde les principaux aspects relatifs à l’introduction des associations de cultures dans les systèmes agricoles européens en considérant la chaîne de valeur agricole dans son ensemble. Le projet travaillera sur :

 

 

 

Partage d’expériences au champ sur les cultures associées entre Mikael Fremont agriculteur adhérent chez Terrena et les chercheurs du projet ReMIX

 

Piloté par l’INRA de Toulouse (UMR AGIR), ce projet rassemble 23 partenaires (laboratoires  de recherche et de formation, instituts techniques, semenciers, entreprises de matériel agricole….) issus de 11 pays européens auxquels s’ajoutent  la Chine et la Suisse. Cette diversité géographique permet de faire bénéficier au programme de recherche de conditions pédoclimatiques et socio-économiques contrastées et donc in fine de s’adresser au plus grand nombre d’agriculteurs européens.

 

 

Terrena, représentant privilégié des coopératives agricoles dans les partenaires du projet.

 

 

Depuis 2008, Terrena a développé avec ses adhérents agriculteurs une véritable expertise dans les associations de cultures qu’elle sait valoriser à travers différentes filières comme la meunerie ou les ingrédients du végétal. C’est grâce à ce savoir-faire que Terrena est aujourd’hui l’unique coopérative agricole partie prenante de ce projet européen.

 

 

« ReMIX adopte une approche communément appelée « multi-acteurs » à travers des organisations locales activement impliquées dans le projet. Terrena est aujourd’hui est un acteur économique aussi bien engagé dans la recherche en amont sur les associations de cultures et dans leur mise en cultures que dans leur valorisation en aval. En organisant notre séminaire annuel au sein de Terrena, nous allons pouvoir offrir aux chercheurs du projet un cadre de partage de savoir concret et inspirant, permettant d’avoir une itinérance sur le terrain qui englobe à la fois la recherche amont mais également la valorisation filières » explique Eric Justes Chercheur INRA, actuellement au CIRAD et coordinateur du projet ReMIX.

 

 

Pendant 3 jours, 70 chercheurs vont partager l’état d’avancement des tâches du projet et leur retour d’expérience sur les activités d’innovation qu’ils ont mises en place concernant la spécification des besoins des utilisateurs finaux, les essais en micro-parcelles et sur les parcelles d’exploitations volontaires, les programmes expérimentaux d’évaluation de nouvelles variétés et de nouvelles pratiques.

 

 

Ils compléteront ces échanges par des visites chez des adhérents-agriculteurs de Terrena, en pointe sur le domaine de l’association de cultures, et dans différents sites illustrant la maîtrise des filières du groupe coopératif (Jouffray-Drillaud (semences), Agréom (machinisme), Evelia, Inveja…)

 

En savoir plus 

 

Télécharger le dossier presse >>>