Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

6372, 6372, chantal2, chantal2.jpg, http://www.terrena.fr/wp-content/uploads/chantal2.jpg, , 9, , , chantal2, 2015-09-14 15:06:20, 2015-09-14 15:06:20, image/jpeg, image, http://www.terrena.fr/wp-includes/images/media/default.png, 1600, 400, Array

Notre responsabilité économique

En tant que coopérative, nous avons une responsabilité particulière vis-à-vis de nos adhérents : leur permettre de valoriser durablement et de façon performante leurs productions. Dans ce but, la prise en compte d’une démarche économique au sein de notre RSE s’avère indispensable.

 

 

Réinventer les relations économiques dans les filières
En 2014, Terrena a conclu un partenariat avec Système U pour la production de produits à la Marque U avec le lancement du Porc La Nouvelle Agriculture®.

 

Terrena et Système U signent un partenariat inéditL’originalité tient à l’établissement d’une relation nouvelle liant les 3 parties prenantes : agriculteurs, industriels et distributeur. Habituellement fondées sur des rapports de force entre les différents acteurs économiques, les relations commerciales reposent ici sur de véritables relations partenariales.

 

Les éleveurs mettent en place la production selon un cahier des charges précis ; Terrena s’assure de la découpe et du conditionnement des produits tandis que Système U les vend.

 

 

Assurer une relation plus directe de l’agriculteur au consommateur

 

Le nombre d’intermédiaires et d’étapes depuis l’élaboration jusqu’au cheminement des produits est limité pour assurer une relation plus directe de l’agriculteur au consommateur.

 

Largement inspirée de modèles du Nord de l’Europe, la contractualisation Terrena /Système U se caractérise par :

  • une durée de contrat longue (trois ans reconductibles) permettant d’avoir une visibilité suffisante pour les investissements,
  • un fournisseur unique Terrena pour le rayon UVCI-Unité de Vente Consommateur Industrielle porcs de Système U avec un co-branding U et NA – La Nouvelle Agriculture®,
  • une filière complète et la plus courte possible (Terrena/ Holvia Porcs Laval / Elivia Angers / Système U) garantissant une traçabilité totale des produits et une optimisation des coûts,
  • la garantie d’une rémunération équitable aux producteurs, et de produits de qualité gustative et nutritionnelle aux consommateurs à un juste prix,
  • une gestion en commun des références-produits pour une valorisation maximum du Porc La Nouvelle Agriculture®,
  • un cahier des charges pour les producteurs garantissant des bénéfices clairement compréhensibles par le consommateur.

 

Cette initiative illustre comment les agriculteurs d’une coopérative, un industriel et un distributeur sont parvenus à faire évoluer leurs relations.

 

Importation de matières premières
La dépendance protéique est une question récurrente en Europe, pour les filières de production animale notamment.

 

LinC’est pourquoi le Groupe Terrena s’est associé à différents partenaires pour construire le projet Proleval (PROtéagineux, oLEagineux, VALorisation animale) visant à développer une alternative intégrant de façon pérenne des oléo-protéagineux français (pois, lin, lupin et féverole) dans l’alimentation des animaux d’élevage.

 

Ce projet vise également, via la chaîne alimentaire, à une amélioration de l’alimentation humaine. 

 

 

 

L’enjeu du projet est de parvenir à une meilleure valorisation des oléo-protéagineux pour relever plusieurs défis environnementaux, de politique agricole et de santé :

 

  • répondre au besoin agronomique de nouvelles têtes d’assolement,
  • répondre aux objectifs de la Politique Agricole Commune en termes de production de protéines végétales,
  • préserver l’environnement (réchauffement climatique, eutrophisation, écotoxicité, qualité de l’eau),
  • réduire l’emploi d’engrais azoté (protéagineux) et de pesticides (rotation des cultures),
  • améliorer la nutrition des animaux d’élevage,
  • améliorer la nutrition de l’homme (oméga 3 et autres nutriments déficitaires issus des oléo-protéagineux),
  • améliorer la qualité nutritionnelle des produits d’origine animale. 

 

Le projet Proleval a été labellisé par trois Pôles de compétitivité et est en cours d’instruction dans le cadre des Projets Structurants pour la Compétitivité (PSPC).

 

Prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux dans la politique Achats

Dans le cas de filières spécifiques, nous intégrons des exigences environnementales et sociales dans nos cahiers des charges.

 

Exemples :

  • le lapin La Nouvelle Agriculture® élevé sans antibiotique, nourri sans OGM et favorisant les cultures locales,
  • les productions labels engagées dans la biodiversité.

 

Les achats d’agrofournitures sont réalisés auprès de la centrale d’achats nationale AgriHub, via l’union Catelys dont les commissions de référencement mènent une réflexion sur l’écotoxicité des produits phytosanitaires et engrais azotés.

 

C’est le profil éco-toxicologique qui définit le produit retenu quand deux produits sont techniquement identiques pour un usage donné.