Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

Votez pour Jerome Caillé au concours Arbres d’Avenir !

Jérôme Caillé, agriculteur bio à Largeasse (79) et administrateur Terrena Poitou, figure parmi les 9 finalistes du concours « Arbres d’Avenir » qui récompense des projets innovants visant à intégrer les arbres au coeur de l’exploitation. A l’issue d’un vote du public sur Facebook, les trois gagnants bénéficieront d’une dotation de 10 000 € et d’une campagne de financement participatif mise en ligne sur le site Blue Bees.

 

Producteur de volaille bio, Jérôme est finaliste dans la catégorie Insetting. Elle vise à récompenser un projet pouvant permettre aux hôtels du réseau AccorHotels un approvisionnement en dentées de qualité, produites dans le cadre de pratique agroécologique. Il a pour projet de planter 600 arbres !

 

Pour soutenir Jérôme, nous vous encourageons à voter jusqu’au 25 novembre pour son projet, en cliquant sur le lien suivant  : https://bluebees.fr/fr/arbresdavenir2016projectname=Ferme_de_Chateauneuf 

 

L’annonce des 3 gagnants se fera le 28 novembre.

 

3 questions à Jérôme Caillé

14711474 1319352008097930 5897347996713419481 o

 

 

Dans quel contexte s’inscrit ce projet ?

 

Ce projet pour moi est né de la volonté de créer un emploi sur la ferme. De 1976 (date de ma naissance) à 1992, cette ferme de Châteauneuf, qui n’était pas dans ma famille, permettait à 2 familles de subvenir à leurs besoins et de vivre de leur travail. Les haies et les prairies étaient très présentes, les haies étaient source de revenus, et servaient à se chauffer. Finalement, c’est un retour en arrière, tout en étant un pas vers l’avenir, les bovins ayant été remplacés par des volailles Biologiques, pour laquelle il existe un fort déficit de production en France pour répondre à la demande très croissante des consommateurs.

 

 

Ferme de Chateauneuf pjt

 

Quel est l’objectif ?

 

En plus des 100 hectares cultivés en Bio, je prévois de construire début 2017 deux poulaillers Bio sur l’exploitation qui en comptait déjà un (poulets, dindons ou canards), et ce afin de créer un emploi supplémentaire à temps plein sur l’exploitation. Il existe un réel besoin en main-d’œuvre, si on veut répondre à la demande française de consommation de volailles. « 

 

J’ai déjà intégré, pour le bien-être des volailles, une plantation assez dense de haies et arbres sur mon premier bâtiment (1000 plants), afin de favoriser leur sortie, qu’elles y trouvent abris, protection et complément de nourriture. 

 

Ces plantations visent aussi à maximiser le bien-être des personnes qui travailleront sur ce site, en permettant une parfaite intégration dans l’environnement et en préservant la qualité de l’eau qui circule en aval de la parcelle qui recevra la plantation. »

 

 

Ferme de Chateauneuf 5

 

 

Pourquoi ce projet mérite-t-il de gagner le prix ?

 

Ce projet s’inscrit dans une démarche de site pilote, une ferme de référence, qui permettrait de montrer à de futurs éleveurs les bons côtés de ce métier, et l’installation optimisée pour que les animaux s’y épanouissent, en intérieur mais aussi et surtout en extérieur. 

 

« Ce projet permettra aussi de recevoir les clients des volailles du groupement Bodin Volailles, ainsi que les partenaires du projet, dans une salle d’accueil dédiée.  Les haies plantées permettront également de participer à l’amélioration du bilan énergétique et environnemental de l’ensemble de l’exploitation, déjà très positif.

 

A propos du concours « Arbres d’Avenir »

 

La première édition du concours Arbres d’Avenir est ouverte du 22 juin au 15 septembre 2016 sur la plateforme Blue Bees.

 

Elle s’adresse à tous les agriculteurs et éleveurs présents sur le territoire français. Elle récompense 34 projets innovants visant à intégrer les arbres au coeur de l’exploitation pour en faire des auxiliaires d’activités humaines durables, résilientes et économes en travail comme en énergie.

 

Parmi les 34 projets lauréats, trois projets finalistes seront nominés pour chacun des trois prix suivants :

 

Prix « INSETTING » 
Un projet pouvant permettre aux hôtels du réseau AccorHotels un sourcing de denrées de qualité, produites dans le cadre de pratiques agroécologiques.

 

Prix « INNOVATION »

Un projet agricole original et innovant.

 

Prix « GRAINE D’AGRICULTEUR »
Un projet original et innovant porté par un jeune agriculteur en installation âgé de moins de 35 ans.

 

Les neuf projets finalistes seront soumis à un vote du public et des collaborateurs AccorHotels via la plateforme Blue Bees du 25 octobre au 25 novembre.

 

En plus d’une dotation de 10 000 €, les trois gagnants bénéficieront d’une campagne de financement participatif mise en ligne sur le site Blue Bees, du 26 novembre 2016 au 15 janvier 2017.

 

 

 

 

Pour soutenir Jérôme, nous vous encourageons à voter pour son projet en cliquant sur le lien suivant : https://bluebees.fr/fr/arbresdavenir2016project?name=Ferme_de_Chateauneuf