Menu Terrena

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

La Nouvelle Agriculture® : produire mieux pour manger mieux

La Nouvelle Agriculture ® est née de la volonté d’agriculteurs de l’Ouest de la France de retisser un lien fort et direct avec le consommateur. En rendant accessibles au plus grand nombre des produits de qualité issus de leurs exploitations, les agriculteurs de la coopérative Terrena répondent à une exigence irréversible et incontournable du monde moderne : produire mieux avec moins.

 

 

L’Agriculture Écologiquement Intensive®, la réponse de Terrena aux défis de l’agriculture

 

 

Visionnaire de nature, Terrena a investi dès 2008 des moyens importants en Recherche et Développement pour innover, remettre en question tout ce qui devait l’être et proposer à ses adhérents de nouvelles techniques de production qui se fondent sur l’Agriculture Écologiquement Intensive (AEI). 

 

Aujourd’hui, ce travail permet pour chaque production de disposer de techniques originales, probantes et concrètement mises en oeuvre par les agriculteurs.  

 

Un nouveau territoire de consommation

 

Terrena croit à l’émergence d’un nouveau territoire de consommation par l’Agriculture Écologiquement Intensive. Fondée sur une demande croissante des consommateurs pour plus de transparence, La Nouvelle Agriculture® propose un modèle de production agricole innovant et transparent, garantissant l’origine et la qualité des produits dont l’agriculteur est le garant, en visant le meilleur rapport qualité / prix. 

 

Ces produits s’adressent à des consommateurs attentifs aux conditions de production et aux modes d’élevage ; des consommateurs en attente d’engagements simples et factuels qui veulent identifier l’agriculteur engagé et maître du jeu. Avec les produits La Nouvelle Agriculture ®, ils ont l’a l’assurance d’avoir des produits de proximité issu de modes de production plus naturels, accessibles en prix, bons en goût et apportant un bénéfice nutritionnel.

 

 

En partenariat avec l’association Bleu Blanc Coeur, La Nouvelle Agriculture ® promeut une agriculture qui s’attache à mieux prendre en compte les enjeux environnementaux et nutritionnels dans les productions et donc dans ses produits.

 

Ces améliorations nutritionnelles sont garanties par le suivi du cahier des charges Bleu Blanc Coeur, qui assure une production en adéquation avec les recommandations nutritionnelles française et les besoins des consommateurs.

 

 

Établir une relation de confiance et de proximité entre l’agriculteur et le consommateur

 

Unanimement reconnu en France pour l’efficacité de sa démarche en Agriculture Ecologiquement Intensive, Terrena souhaite aujourd’hui atteindre 4 objectifs fondamentaux au travers de sa stratégie La Nouvelle Agriculture ® :

 

  • se différencier par la qualité de la matière agricole et des bienfaits de ses produits ;
  • établir une relation de confiance entre l’agriculteur et le consommateur, fondée sur l’intérêt commun de la santé et du plaisir gustatif ;
  • s’ouvrir de nouvelles perspectives de développement, sur le plan national comme à l’international ;
  • optimiser la performance économique et opérationnelle dans les filières et créer de la valeur ajoutée partagée.

 

Une nouvelle logique de partenariat

 

D’ici 2020, Terrena souhaite devenir le fournisseur de référence des acteurs de l’agroalimentaire et de la distribution en créant avec eux une nouvelle logique de partenariat (coopérative-transformateur-clients) tout en développant une expertise directe avec le consommateur au travers de ses marques propres.

 

Devant le succès du lancement en 2014 du porc NA-La Nouvelle Agriculture ® sous la marque U, Terrena a procédé en 2015 à la signature d’un nouveau partenariat avec Système U pour la commercialisation du lapin U NA – La Nouvelle Agriculture ®.

 

Pour le lapin comme pour le porc, les éleveurs de la coopérative mettent en place la production selon un cahier des charges précis. Terrena, via ses filiales, s’assure de la découpe et du conditionnement des produits et Système U les vend. Le nombre d’intermédiaires et d’étapes, entre la production et la consommation, est ainsi limité.