Menu Terrena
  • fr
  • en

La gouvernance de Terrena

En tant que coopérative, la gouvernance de Terrena est guidée par une gestion démocratique : chacun des 21 549 adhérents dispose d’une voix, indépendamment de la taille de son exploitation. Le Conseil d’Administration, comprenant deux associés non-coopérateurs, représente les agriculteurs adhérents et valide l’orientation stratégique du groupe. Le Comité Opérationnel est garant de sa mise en oeuvre.

 

Les administrateurs sont élus parmi les membres de la coopérative et au niveau local, la représentation des adhérents est assurée au travers d’assemblées de section. Toutes les régions sont représentées au Conseil d’Administration, de même que la totalité des productions

 

Un système de décision partagé

 


 

 

 Le conseil d’administration

Le Groupe Terrena est administré par un conseil d’administration composé de 31 membres dont deux choisis parmi les associés non-coopérateurs.

 

ensavoirplus

                                                                    

 

Le Comité Opérationnel

Le Comité Opérationnel de Terrena est constitué de dix directeurs.                                                                  

 

ensavoirplus

 

5 territoires pour plus de proximité

 


 

Suite à la fusion avec la CAM et Terrena Poitiou, le conseil d’administration de Terrena a décidé de revisiter l’organisation opérationnelle de la coopérative dans le but de renforcer la proximité avec les adhérents, notamment en donnant plus de poids aux territoires et aux projets de développements de filières.

 

Cette organisation définit 5 territoires, pilotés chacun par un conseil de développement territorial. Véritable instance de proximité, en lien avec la gouvernance de Terrena, ces conseils sont composés d’élus représentatifs du territoire et de la diversité des productions. Ils sont présidés par :

 

  • Ivan Leclerc, agriculteur à Mézangers (53) pour le territoire Nord Loire ;
  • Vincent Caillon, agriculteur à Campbon (44) pour le territoire Atlantique ;
  • Pierre-André Charbonnier, agriculteur au Louroux Béconnais (49), pour le territoire Val-de-Loire ;
  • Christophe Godet, agriculteur à La Petite Boissière (79) pour le territoire Sèvres ;
  • Philippe Villain, agriculteur à Loudun (86) pour le territoire Poitou Limousin.

 

Chacun de ces présidents est associé à un directeur pour assurer le déploiement opérationnel de la stratégie sur son territoire.