Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

6298, 6298, julien-header, julien-header.jpg, http://www.terrena.fr/wp-content/uploads/julien-header.jpg, , 9, , , julien-header, 2015-09-14 13:49:41, 2015-09-14 13:49:41, image/jpeg, image, http://www.terrena.fr/wp-includes/images/media/default.png, 1600, 400, Array

Notre responsabilité environnementale

Du champ à l’assiette, nos activités reposent sur l’utilisation de ressources naturelles. Notre capacité à exister demain dépend de la façon dont nous saurons les utiliser. Innover au travers de l’AEI et optimiser notre utilisation des ressources naturelles nous permettent de considérer l’environnement comme un vrai levier de performance.

 

 

Maîtrise des risques environnementaux liés à notre activité

Les installations de stockage de produits organiques dégageant des poussières inflammables peuvent engendrer trois types de dangers : le phénomène d’auto-échauffement, l’incendie et l’explosion. Des actions préventives comme l’utilisation de la thermographie pour vérifier les points chauds des activités consommatrices d’électricité permettent d’anticiper la future réglementation française.

 

67Les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) sont soumises à une réglementation particulière. Ainsi, nous disposons de réserves incendie permettant aux pompiers d’éteindre un éventuel feu. Des bassins de rétention permettent de récupérer les eaux polluées pouvant survenir lors de l’extinction. Le suivi de la maintenance réalisée sur les équipements de manutention des céréales dans les silos est également essentiel pour prévenir les risques.

 

Enfin, des études de danger sont réalisées sur les plus grosses installations. La simulation de scenarii d’incendie et d’explosion en fonction de leur probabilité et de leur gravité permettent d’observer les effets de ces situations sur les riverains, et d’agir en conséquence (réalisation d’évents dans les structures par exemple, pour laisser passer l’air et réduire les effets d’une explosion).

 

La valorisation des déchets d’agrofourniture : un service aux adhérents

Afin d’accompagner au mieux nos adhérents dans la mise en place d’actions environnementales, nous organisons des collectes de déchets d’agrofournitures gratuites.

 

Nous comptons 82 sites de collecte en 2014. Les déchets sont ensuite valorisés par Adivalor. En 2014, les 14 108 adhérents-apporteurs ont permis de collecter 2 116 tonnes de déchets, dont 2 108 tonnes ont été recyclées par Adivalor.

 

respenvir 

 

 

Démarche énergétique

Depuis 2013, le Groupe Terrena a adopté une Démarche énergie qui s’articule autour de quatre axes:

 

  • Achats d’énergie et de combustibles
    Acheter l’énergie au meilleur prix via l’optimisation des contrats Electricité et Gaz

 

  • Efficacité énergétique
    Consommer moins d’énergie pour une production équivalente ou améliorée

 

  • Veille technique et réglementaire
    S’assurer d’utiliser les techniques les plus récentes et se conformer aux obligations réglementaires

 

  • Financement
    Valorisation des certificats d’économie d’énergie et autres subventions

 

Dans le cadre de l’efficacité énergétique, nous nous engageons à réduire nos consommations d’énergie. Nous mettons ainsi tout en œuvre pour nous assurer de la performance énergétique de nos sites industriels et suivre nos consommations au plus près.

 

D’autre part, nous cherchons à valoriser les certificats d’économie d’énergie (CEE). Ces aides attribuées par l’état dès lors que des investissements sont engagés pour utiliser des équipements plus respectueux de l’environnement sont un indicateur des efforts fournis par l’entreprise. Les CEE générés et valorisés sont de 21 GWh Cumac en 2014.