MENUMENU
Menu Terrena

  • fr
  • en

twitter2 yt-brand-yt-stackedlogo in

Terrena investit dans le dialogue social et économique

La Direction du Groupe TERRENA et les organisations syndicales ont signé, le 19 juillet dernier, le premier accord de Groupe relatif au Dialogue Social. 10 mois après la publication des ordonnances « Macron » réformant en profondeur la représentation et la négociation collective dans les entreprises, cet accord organise les négociations sociales au niveau du groupe ainsi que la mise en place des Comités Sociaux et Économiques (CSE).

 

Au terme d’une négociation qui s’est étalée sur le premier semestre 2018, les partenaires sociaux ont signé le 19 juillet dernier un accord intitulé « DIALOGUE SOCIAL 2022 – Développer & transformer le Dialogue Social et Économique au sein du Groupe ». En accord avec les valeurs du Groupe, cet accord porte la conviction que le développement du dialogue social est un facteur de création de valeur à long terme.

 

Promouvoir le Dialogue Social de Groupe

 

En 2017, le Groupe Terrena signait deux accords importants :

La signature de l’accord « DIALOGUE SOCIAL 2022 » au 1er septembre 2018 fixe l’intention commune de la Direction et des organisations syndicales de promouvoir le dialogue social au niveau du Groupe et d’y poursuivre ainsi l’aménagement des règles communes en lien avec le  « vivre ensemble », en particulier dans les domaines de la qualité de vie au travail, la mobilité et les parcours professionnels, l’égalité entre les femmes et les hommes.

A cette fin, l’accord organise les négociations sociales au niveau du Groupe en créant notamment la fonction de Délégué Syndical de Groupe Terrena, interlocuteur privilégié de la Direction pour négocier les accords à ce niveau. Ce DS Groupe sera doté de moyens spécifiques pour exercer sa mission. 

 

L’accord de Groupe produit effet pour une durée de 4 ans. Il a été signé avec les Organisations Syndicales Représentatives CDFT, CFTC, FO et CFE-CGC. L’UNSA, bien que non représentative au niveau du Groupe, a souhaité apporter sa signature à cet accord majeur.