Menu Terrena
  • fr
  • en

Avril et Terrena s’associent pour créer Oleosyn Bio, une filière biologique complète à partir de graines oléagineuses françaises

Terrena, coopérative agricole et agroalimentaire française, et Avril, groupe spécialisé dans les filières oléoprotéagineuses, vont produire à partir de graines oléagineuses bio, d’une part des protéines végétales bio pour alimenter les filières animales, et d’autre part, des huiles bio 100% françaises pour le Tournesol et le Colza.

 

« Nous nous réjouissons de ce partenariat avec Terrena qui permet au groupe Avril de lancer une nouvelle offre de protéines et d’huiles bio, filière à laquelle aspire de plus en plus de consommateurs. Elle s’inscrit tout à fait dans la mission que s’est fixée le groupe Avril : développer des filières pérennes qui donnent une visibilité et des débouchés aux agriculteurs tout en contribuant à affermir notre souveraineté alimentaire », déclare Jean-Philippe PUIG, directeur général du Groupe Avril.

 

Née de la volonté commune du groupe Avril et de Terrena de contribuer à la structuration des filières d’huiles et de protéines bio en France, la création d’Oleosyn Bio permet aux cultivateurs d’oléagineux bio (Colza, Tournesol, Soja) de développer leurs activités en trouvant de nouveaux débouchés locaux. Oleosyn Bio s’organise autour d’un outil de trituration située à Thouars (79) au coeur des bassins de production. Ce projet répond aux nouveaux usages et aux nouvelles attentes sociétales vis-à-vis d’une alimentation bio origine France qu’il s’agisse de produits d’élevage ou d’huiles de table. Elle permet de pallier le manque de protéines végétales bio destinées à l’alimentation des animaux (tourteaux) pour la production de produits carnés, laitiers et d’oeufs bio.

 

Dans la poursuite d’une logique de structuration de l’ensemble des maillons de la filière bio française, SOFIPROTEOL participe au capital d’Oleosyn Bio. L’implication de SOFIPROTEOL contribuera à intégrer Olésosyn Bio, projet restant ouvert à d’autres partenaires intéressés, de façon harmonieuse dans l’écosystème bio français.

 

Ce projet qui encourage l’économie circulaire bénéficie de la participation d’ESFIN GESTION, partenaire en capital investissement des entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire, filiale du groupe Crédit Coopératif. Pour ESFIN GESTION, actuellement en train de lever un fonds dédié au développement des filières bio, ce partenariat s’inscrit dans la volonté de participer à la construction d’une filière bio française, long terme et pérenne.

 

Ce projet complet de filière bio implique des agriculteurs, des organismes stockeurs, des fabricants d’aliments, des éleveurs, des huiliers et transformateurs. Il permet notamment de contractualiser sur plusieurs années des volumes et des prix, donnant ainsi plus de visibilité et de sérénité à l’ensemble de la filière. Valorisant les productions végétales de ses adhérents, Terrena apporte les graines bio de Colza et de Tournesol majoritairement tandis que d’autres coopératives partenaires apportent les graines de soja bio. Dans une logique de « circuit court », les tourteaux bio seront consommés par les sites de production de nutrition animale bio de Terrena et SANDERS (groupe Avril) situées dans le grand Ouest tandis que l’huile bio sera notamment valorisée par les marques de Lesieur : « Isio 4 bio », « coeur de Tournesol bio».

 

Une unité de trituration durable dans une zone de revitalisation

 

Situé à Thouars (79), sur une zone de revitalisation, l’unité de trituration de graines oléagineuses bio verra le jour dans un ancien de site de production où l’activité économique sera maintenue. Les graines oléagineuses bénéficieront d’un process innovant : une ligne à double pression pour les graines de Tournesol et Colza. Cet équipement permettra d’enrichir le tourteaux en protéines et de mieux valoriser l’huile de 1ère pression à froid. Cette ligne polyvalente sera mise en service début 2020, tandis que l’ensemble de l’outil de production sera opérationnel fin 2020. Cette nouvelle unité de trituration de graines oléagineuses bio disposera d’une capacité annuelle de trituration d’environ 30.000 tonnes de graines.

 

Enfin, le projet Oléosyn Bio peut aussi compter sur le co-financement de la Région Nouvelle Aquitaine et le Fonds Avenir Bio géré par l’Agence Bio.