MENUMENU

Menu Terrena

Économie & Gouvernance

Terrena, une dynamique coopérative qui crée de la valeur sur nos territoires pour nos adhérents agriculteurs.

Terrena n’est pas une entreprise comme les autres. Ancrage territorial, gouvernance démocratique, solidarité et création de valeur à long terme : chez Terrena, le modèle coopératif  s’exprime et veille à donner du sens à ces actions pour aborder l’avenir avec confiance.

Ils sont producteurs de lait, de viande bovine, éleveurs de poulet, de porcs ou de lapins, céréaliers, maraîchers ou viticulteurs. Des hommes et des femmes réunis autour des valeurs de démocratie, de solidarité, de partage des richesses et d’attachement au territoire. Ces mêmes valeurs qui sont le fondement de la coopérative Terrena. Pour Valérie G., c’est même « une philosophie de vie ». Productrice de lait à Sainte-Pazanne, en Loire-Atlantique, elle a la coopération « dans les gènes ». Avec un père administrateur de la coopérative à l’époque et délégué du comité de bassin vie, elle ne pouvait prendre un autre chemin. « Je me suis impliquée très jeune dans les associations de développement agricole. Cela fait partie de mon éducation et de celle de mon frère avec qui je travaille en GAEC. La coopérative est la seule organisation qui permet de participer à la fois au capital social et aux décisions. »

 

Fonctionnant sur le principe démocratique « 1 homme = 1 voix »,  depuis plus de 130 ans, Terrena a un mode de gouvernance en binôme : Conseil d’administration et Comité Opérationnel. Élus par les adhérents de leur territoire, les 34 membres du Conseil d’administration, dont deux associés non-coopérateurs, salariés, représentent les agriculteurs adhérents et définissent la stratégie du Groupe. Le Comité Opérationnel est garant de la mise en œuvre de cette stratégie.

 

Depuis la fusion avec la CAM et Terrena Poitou en 2017, cette gouvernance a été réorganisée afin de renforcer la proximité avec les coopérateurs. Elle repose désormais sur cinq territoires – Nord-Loire, Atlantique, Val de Loire, Sèvre et Poitou-Limousin – chacun piloté par un Conseil de Développement Territorial. «Il se compose d’une vingtaine de délégués, élus du territoire, administrateurs, secrétaires de bassin de vie, représentants des jeunes et des productions, et est géré par un binôme président-directeur. Son rôle est d’être au plus près du terrain, des adhérents, de prendre des décisions qui concernent directement le territoire » explique Valérie G.. « À travers la proximité territoriale, ce sont bien les agriculteurs qui sont replacés au cœur du projet et de la stratégie Terrena. L’objectif premier de cette réorganisation : les aider à créer plus de valeur en les accompagnants dans la segmentation et la différenciation de leur production (La Nouvelle Agriculture®, Agriculture Biologique, filières labellisées…).

 

« La coopérative joue un rôle d’acteur économique et social majeur dans l’Ouest »

 

Membre du comité de développement territorial Atlantique, l’agricultrice est également impliquée dans le bassin de vie de son territoire. Véritables « caisses de résonance », ils favorisent l’émergence de projets locaux, assurant un relai aux Conseils de Développement Territoriaux. Forts de 500 réunions par an avec les agriculteurs, les bassins de vie dynamisent la vie coopérative au plus près des exploitations. « Mes différents engagements professionnels font que je suis absente de l’exploitation 3 à 4 jours par mois. Pour me remplacer, nous avons depuis un an embauché une salariée à temps partagé avec deux autres GAEC. Je sais que la prise de responsabilité peut faire peur, mais elle nous fait grandir, évoluer. On apprend au fur et à mesure et nous avons la possibilité de nous former. »

 

Comme Valérie, 1 200 agriculteurs élus implantés sur le territoire de Terrena font vivre le modèle coopératif. « La coopérative joue un rôle d’acteur économique et social majeur dans l’Ouest. Elle crée du lien via des animations à destination de ses adhérents, de ses clients ou encore des citoyens. 

 

Solidaire de ses adhérents, Terrena agit également pour valoriser leurs productions à travers ses propres marques. Par leur contrat avec la coopérative, les agriculteurs-coopérateurs sécurisent leur activité et bénéficient d’un accompagnement dans la segmentation et la différenciation de leur production. C’est ainsi qu’est née La Nouvelle Agriculture®. La marque des agriculteurs est le fruit d’une volonté et d’un engagement des adhérents de Terrena pour des productions à valeur ajoutée respectueuses de l’environnement et du bien-être animal. Elle se décline aujourd’hui aux rayons porc, bœuf, lapin, volaille mais également en boulangerie avec la Farine La Nouvelle Agriculture® ce sont aussi des solutions techniques expérimentées par des agriculteurs Sentinelles de la Terre. Elles permettent aux adhérents d’augmenter leurs performances économiques et de mieux valoriser leurs productions. Une dynamique collective basée sur le partage et l’entraide, l’ADN même de la coopérative.