MENUMENU

Menu Terrena

Économie & Gouvernance

Terrena, un partenaire économique aux côtés de ses adhérents

La coopérative accompagne ses agriculteurs face à la volatilité des matières premières, aux crises conjoncturelles ou lors de mises aux normes. Plusieurs dispositifs financiers sont proposés et adaptés à chaque situation.

 

A Lusanger près de Chateaubriand, Benoît G. élève ses 55 vaches laitières et ses jeunes bovins dans une exploitation modernisée. Les silos ont été changés en 2010 et le bâtiment d’engraissement rénové dans la foulée. Pour financer ces investissements, cet agriculteur de 36 ans a pu bénéficier du soutien de sa coopérative. « Grâce à mon contrat pour la production des jeunes bovins, j’ai obtenu une dotation pour réaménager leur bâtiment. Pour le silo, j’ai cumulé les offres. Leur remplacement a donné lieu à des remises sur les aliments fournis par ma coop mais aussi à une aide financière, à taux zéro, du fait de mon statut de jeune installé ».

 

 

Par leur adhésion à la coopérative, les agriculteurs bénéficient d’un appui économique complet, de la trésorerie à l’accompagnement de leurs projets de développement. Pour l’installation de ses nouveaux silos, Benoît a ainsi obtenu une « avance pacte ». Cette aide financière à la rénovation ou à la construction d’un bâtiment peut aller jusqu’à 40 000 € en fonction du type d’investissement et du statut de l’adhérent (Coop’Acteur ou non). D’une durée de 3 à 8 ans, elle est soumise à un taux de 3 %, dégressif à 1,5 % si l’adhérent est Coop’Acteur et à 0 % s’il est en plus Jeune Installé, comme Benoît.

 

Si la coopérative répond aux besoins ponctuels de ses adhérents, elle ne se substitue pas aux banques. En revanche, elle peut intervenir comme caution pour un prêt bancaire dans le cas d’un financement moyen terme des investissements, ou court terme pour la mise en place de productions.  En 2017, 46 millions d’euros de cautions ont ainsi été apportés par Terrena. Pour les jeunes agriculteurs, ce soutien est également renforcé. Via le Pack « Starter La Nouvelle Agriculture », ils bénéficient d’une enveloppe de 4 500 € sur 3 ans pour financer leurs approvisionnements auprès de la coop’, une partie de leur assurance récolte ou aider à la souscription d’Outils Aide à la Décision (OAD).

 

 

Retours sur investissements

 

L’accès à ces dispositifs d’accompagnement économique repose sur un engagement mutuel entre  l’adhérent et  sa coopérative. Celui-ci travaille en exclusivité avec Terrena pour la production concernée par l’investissement et au maximum pour toutes ses productions. Un contrat « gagnant-gagnant » qui récompense par ailleurs la fidélité des coopérateurs. Chaque année, le Conseil d’Administration de Terrena propose de redistribuer une partie du résultat aux adhérents en fonction de leur capital social. Des ristournes peuvent également être accordées par les productions en fonction de l’activité réalisée entre l’adhérent et la coopérative. Pour Benoît, ces retours financiers sont « un vrai plus non négligeable, la reconnaissance de son engagement ».